Le green-keeper

Patrick Le Clech (surnommé La Mouette) enfant du pays, quatrième menhir de l'île, et son équipe assurent toute l’année l’entretien et le développement du terrain sur 55 hectares dans le respect des normes Natura 2000.

Patrick Le Clech, greenkeeper du golf de Belle-Île
Patrick Le Clech, greenkeeper du golf de Belle-Île

Tout comme le pro, le green-keeper exerce son activité de manière totalement indépendante. Son challenge réside, entre autre, à réparer les dégâts occasionnés chaque hiver par les tempêtes. Régulièrement, cela oblige à une refonte des greens côtiers et un réensemencement des fairways endommagés.

Les taupes belliloises, ses principales ennemies, ont bien du mal à s’accoutumer à ses horaires de travail !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant d'y fluidifier votre navigation.