Le match play

Dans cette formule on compte le nombre de trous gagnés. Un trou est gagné, perdu ou partagé (lorsqu’il y a égalité). Le joueur ou la joueuse qui gagne le premier trou est one-up. S’il ou elle gagne le second, son score sera two-up. Si par la suite, il ou elle perd, son score redescend à one-up. En cas d’égalité, les scores restent inchangés. Dans ce dernier cas, ou si l’un ou l’une rattrape l’autre, ils ou elles sont square.

Comme le championnat se joue en brut, le nombre de coups importe peu, l’essentiel pour gagner est d’en faire moins que son adversaire. Donc ici un +15 ne coûte pas trop cher, car au trou suivant tout est remis à zéro. En match-play, on peut « donner » le trou. Si vous avez mis deux balles dans l’eau au Deux et que l’autre joueur ou joueuse a mis son départ sur le green, pas la peine d’insister. Vous allez taper 7, alors même avec un miracle, vous n’avez aucune chance. Mais ne donnez surtout pas trop vite ! Le gain du trou dépendant aussi de votre adversaire, il faut se battre jusqu’au bout car tout peut arriver !

Le joueur ou la joueuse gagne le match lorsque son score dépasse le nombre de trous restant à jouer. Par exemple, si vous gagnez de 3 points alors que vous êtes au 12, il reste 2 trous à jouer, vous gagnez alors de 3 et 2. Si vous êtes square au bout des 14 trous, il faut jouer la mort subite. Le premier ou la première qui gagne un trou, a alors gagné le match 🏆. Bravo, la route est maintenant dégagée vers la victoire finale !

Bonnes parties

Ps : comme la compétition se joue trou à trou et en brut, vous n’avez pas besoin d’une carte de score

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant d'y fluidifier votre navigation.