Natura 2000

Caractéristique des côtes rocheuses bretonnes, les landes rases du littoral couvrent plus de 300 hectares à Belle-Île, avec une spécificité : elles sont composées de landes à bruyères vagabondes. Ces landes particulières forment un milieu naturel unique en Europe, leur conservation est ainsi une priorité.

 

Le golf de Belle-île-en-mer : un site protégé

À Belle-Île, le milieu emblématique par sa rareté et aussi par sa fragilité sont les landes à Bruyère vagabonde (Erica vagans de la famille des Ericacées). Elles sont caractérisées par des associations végétales endémiques dont 80% de la représentation française se situent sur l’île. Les végétations de falaise sont également protégées pour leurs richesses floristiques.

 

La Charte Natura 2000

L’enjeu du programme européen Natura 2000 est de préserver notre patrimoine naturel en intégrant les usages socio-économiques indispensables au développement. Le site Natura 2000 de Belle-Île s’étend sur près de 17000 ha dont 13000 ha en mer. Il vise à protéger des milieux tels que les landes, les dunes, les pelouses de hauts de falaise, etc. Il assure ainsi le maintien et la restauration des habitats d’intérêt communautaire (landes littorales, dunes, pelouses de hauts de falaise, milieux d’estran…) en réalisant des actions de gestion (limitation du piétinement par de la pose de ganivelle, ramassage de macro déchets sur les plages, gyrobroyage de landes…).

Le golf est situé intégralement dans le périmètre du site Natura 2000 et la Communauté de Communes de Belle-Île est gestionnaire du site.

Logo du golf de Belle-Île-en-mer

L’association du golf de Belle-Île-en-Mer a souhaité s’impliquer dans une démarche volontariste de sauvegarde de l’environnement exceptionnel dans lequel il est implanté.

Aux termes de la charte dont le renouvellement sera signée très prochainement en préfecture, le golf de Belle-Île-en-Mer s’engage à :

  • Participer à la sensibilisation de ses usagers,
  • Limiter ses prises d’eau en réservant ses arrosages aux seuls greens,
  • Utiliser les traitements phytosanitaires avec responsabilité et respect des milieux naturels :
    • Respect de la législation en vigueur
    • Traitements sous les vents inférieurs à 3 Beaufort
    • Engrais biologiques sur certains départs et greens
    • Laisser des bandes de non-traitement le long des fairways
    • Aucun traitement par temps de pluie
  • Maintenir un partenariat de travail avec la Communauté de Communes de Belle-Île, opérateur Natura 2000 et gestionnaire des espaces naturels.

 

    Dessins tirés du livre de Michel Damblant Découvrir Belle-Île par le sentier côtier, éditions Géorama.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant d'y fluidifier votre navigation.